Le temps d’une histoire : Enseigner à des universitaires en Indonésie

Le temps d’une histoire : Enseigner à des universitaires en Indonésie

Texte original par Florence Mayo ;

Traduit par Caroline Prévost-Levac.

Une histoire que l’on lit dans un livre est moins puissante qu’une histoire vécue en vrai. On dirait toujours qu’il manque quelque chose aux histoires de romans. On se dit que la personne qui nous la raconte pourrait exagérer certains aspects, ou tenter de faire passer un message à travers elle. Une histoire partagée par quelqu’un qui a vécu l’expérience racontée a bien plus à offrir, et est souvent empreinte d’émotions facilement transmises et comprises.

Avec AIESEC, tu peux t’inscrire au programme Talent du monde, ou au programme Citoyen du monde. Les deux ont un point en commun : il s’agit de stages à l’international. Mais qu’est-ce qui en fait des expériences uniques ? La réponse à cette question, c’est en partie d’avoir une histoire à raconter par après. Ton histoire sera remplie de défis, d’apprentissages et de découvertes, et servira certainement d’inspiration à ton entourage.

Une histoire inspirante peut donner envie à quelqu’un de vivre la même chose, ou de partager cette histoire à son tour. De plus, une histoire qui inspire les gens est une histoire qui peut graduellement avoir un impact sur la société.

Les défis racontés dans ton histoire seront probablement ce avec quoi tu as eu le plus de difficultés dans le courant de ton expérience. Peut-être s’agira-t-il de l’adaptation à un mode de vie auquel tu n’étais pas habitué. C’est toutefois grâce à ce genre de situations qu’il t’aura été possible de découvrir ta capacité à t’adapter à ce genre de changement. C’est en partageant ton histoire que tu peux prouver aux autres que c’est possible.

Les apprentissages de l’histoire, quant à eux, seront les connaissances accumulées pendant le stage, et en les partageant, tu permets à ces connaissances de se répandre. C’est un peu comme le concept d’éduquer une personne afin qu’elle ait un impact sur un million d’autres. L’idée, c’est qu’un seul stagiaire AIESEC peut, avec son histoire unique, apporter une contribution positive au monde qui l’entoure.

Laisse-nous maintenant te partager l’histoire d’Andrew, qui a enseigné l’anglais à des étudiants universitaires en Indonésie, dans le cadre d’un programme de soir. Ce qu’il retient de son expérience, c’est qu’il n’enseignait pas seulement à des jeunes de son âge, mais aussi à des gens plus âgés, qui travaillaient de jours, à temps plein, dans des banques ou ailleurs. Notre programme Talent du monde lui a donné la chance de reconnecter avec le « vrai monde », où l’âge n’a plus d’importance, et la valeur de quelqu’un repose uniquement sur ce que cette personne a à offrir dans le contexte professionnel visé. C’est grâce à ce contexte qu’il a pu être responsable de l’apprentissage d’élèves plus âgé que lui !

« Une fois, j’ai enseigné à un professeur, qui avait une maîtrise en botanique ! Il voulait simplement améliorer son anglais… C’était vraiment cool ! Les classes étaient très petites. » raconte Andrew, avec un large sourire sur les lèvres, signe de l’impact que cette expérience a eu sur lui.

Lorsque nous lui avons demandé ce qui lui manquait le plus de son stage en Indonésie, il a répondu qu’il s’ennuyait surtout des gens – ce qui en dit long sur la nature de son aventure, et la qualité du programme. Andrew prouve davantage cette affirmation en racontant l’histoire de son escapade sur une île tropicale avec des amis du coin, et à quel point « … les enfants indonésiens étaient excités de voir des étrangers… le sable blanc et l’eau bleue étaient magnifiques là-bas… C’était aussi beau que Bali. » Pour le citer encore, « c’était une super expérience, de vivre un échange interculturel comme ça. »

Le but ultime d’AIESEC est de promouvoir l’harmonie et un sentiment d’unité dans le monde. Nos programmes d’échanges ont été créés afin d’atteindre cette vision. Au-delà d’Andrew, les autres stagiaires de ces programmes sont une source inépuisable d’histoires positives. En bout de ligne, ils ne font pas que s’enrichir professionnellement et personnellement, mais ils contribuent aussi à développer un sentiment de communauté mondiale qui, nous l’espérons, saura paver le chemin vers la paix dans le monde.

Il est maintenant temps de créer ta propre histoire. Et si tu en as déjà une, il est temps d’en préparer une nouvelle. Contacte-nous pour en savoir davantage sur nos programmes. Inspirons ensemble nos entourages à dépasser leurs limites et à faire de notre monde un monde meilleur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *